Pergola à Kiwi

Comment fabriquer votre pergola pour kiwi ? L’actinidia, la plante du kiwi, est une plante grimpante connue pour la production de fruits comestibles, également appréciée comme plante ornementale à placer dans votre jardin. Elle se prête parfaitement à la culture sur pergola. Découvrez ici tous les secrets de la production du kiwi sur pergola.

Vous êtes ici : PergolaBioclimatique.net » Pergolas | Guide & Conseils » Pergola à Kiwi

La culture du kiwi sur une pergola est assez simple à mettre en place. Vous devrez toutefois être patient car il peut s’écouler des années avant que les plantes n’atteignent leur plein potentiel.

Les fruits de l’actinidia, le nom botanique du kiwi, sont doux et acidulés, et riches en vitamines. Et une pergola agrémentée de kiwis peut devenir un splendide élément de décoration pour votre jardin.

Sommaire – Les secrets de la culture du kiwi sur pergola :

1 .Comment fabriquer une pergola pour kiwis ?

  • Matériel utile
  • Agencement et mise en place de votre pergola
  • Double pergola

2. Quelle variété de kiwi choisir ? (autostérile ou autofertile)

Comment fabriquer votre pergola pour kiwi ?

Nous avons déjà parlé de la façon de réaliser une tonnelle à faire soi-même pour son potager. Voyons voir quelles sont les caractéristiques d’une pergola pour la culture des kiwis.

En grandissant, l’actinidia s’enroule autour du poteau de support comme une liane, d’où son nom de plante à lianes. La plante décharge ainsi tout son poids sur la structure, qui doit être suffisamment solide pour supporter : tige, branches, feuilles, fruits, ou toute accumulation d’eau. C’est pourquoi vous avez besoin de poteaux proportionnés au poids total de la plante et solidement plantés dans le sol.

kiwis qui poussent sous une tonnelle et pergola

Matériel pour fabriquer votre pergola à kiwi :

  • Poteaux / piliers en bois (bambou, châtaignier, palettes)
  • Câbles métalliques ou cordes
  • Clous ou vis longues
  • Pelle ou bêche
  • Scie, hache

Lorsque vous choisissez les piliers, assurez-vous également qu’ils ont une section transversale de 15 centimètres et qu’ils sont suffisamment hauts. Considérez une hauteur d’environ 2 mètres du sol, plus 50 centimètres à enterrer pour que la structure reste stable. L’important est que la plante dispose de l’espace nécessaire à sa croissance tout au long de son cycle de vie, qui est de 20 ans.

Agencement & Mise en place

Afin de répartir le poids des plantes à kiwi sur l’ensemble de la structure de la pergola, placez les poteaux à une distance maximale de 5-6 mètres. Si vous craignez de ne pas avoir assez de place pour une pergola traditionnelle, envisagez la double pergola.

exemple de construction pergola

Deuxième option : fabriquer une double pergola

La double pergola n’est utilisée que pour la culture et n’a pas de véritable but esthétique. Vous pouvez l’utiliser pour cultiver des kiwis ou des vignes grimpantes.

  • Réalisez deux structures en forme de croix d’environ 2,5 mètres de haut et 1,5 mètre de large.
  • Montez-les l’un en face de l’autre à une distance maximale de 5 mètres.
  • Joignez les deux structures en forme de croix avec une corde qui fait office de barre transversale, d’environ 1 mètre de haut.
  • Joignez les sommets des deux structures avec trois autres cordes, une au milieu et deux sur les côtés.

Les actinidias, plantes à kiwi, doivent être placées entre les deux poteaux, les branches principales étant attachées à la corde centrale et celles qui porteront des fruits étant attachées aux deux cordes latérales. Cette structure n’a pas la valeur esthétique d’une pergola avec un toit en pente, mais elle prend moins de place. Elle permet également aux plantes de recevoir plus de lumière et facilite la circulation de l’air.

Quelle variété de kiwi choisir ? (autostérile ou autofertile)

variété de kiwi pour jardin et pergola

Lorsque nous avions parlé des plantes exotiques qui peuvent être cultivées en France, nous avions mentionné la question des plantes autostériles et autofertiles.

Certaines plantes peuvent être mâles ou femelles : les spécimens mâles peuvent féconder les fleurs mais ne produisent pas de fruits ; les spécimens femelles ne peuvent pas féconder mais produisent des fruits. Cela signifie que pour avoir des fruits, il faut des plantes mâles et femelles. Ces plantes sont définies comme autostériles, ce qui signifie qu’elles ne peuvent pas se féconder.

Les kiwis que l’on trouve dans les supermarchés appartiennent à la variété « Hayward », la plus courante en France, qui est autostérile. Donc, si vous voulez faire pousser ce type de kiwi dans une pergola, assurez-vous d’avoir au moins un plant mâle pour 5 plants femelles. Mieux encore, plantez 1 mâle toutes les 3 femelles ou greffez une branche mâle toutes les 3 plantes femelles. Cette dernière solution ne remplace pas entièrement la plante mâle, mais la soutient.

Et si la pergola est petite et qu’il n’y a pas de place pour quatre actinidias, alors choisissez une variété de kiwis autofertiles.. Les kiwis « Jenny » sont autofertiles, très productifs et parfaits pour ceux qui ont peu d’espace. Vous pouvez aussi choisir également les mini-kiwis « Arguta », qui sont différents des kiwis traditionnels.

Infos & Devis :

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande de renseignements sur nos pergolas bioclimatiques et nos pergolas en aluminium ! Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller dans la préparation et la réalisation de votre projet.

Formulaire de contact :